top of page

Pourquoi tu t’écrases ? Comprendre le mécanisme du "Fight, Flight, and Freeze"

Dernière mise à jour : 7 janv.


Gestion du stress - Nyon

Gestion du stress - Nyon et Genève

Explorons un sujet qui peut dérouter certains et paraître incompréhensible pour d'autres : pourquoi restons-nous silencieux face à une remarque ou à une agression ? Même les plus combatifs peuvent, à un moment donné, adopter une attitude de repli. Dans cet article, nous allons examiner le concept du "Fight, Flight, Freeze" et en particulier, le dernier élément : le "Freeze".


Le "Fight, Flight, Freeze" :

Le concept du "Fight, Flight, Freeze" a été défini par le physiologiste Walter Cannon en 1929 pour décrire notre réaction face à un stress soudain. Lorsque confrontés à une situation stressante, notre cerveau prend une décision en une fraction de seconde. Le "Fight" implique la confrontation, le "Flight" la fuite, et le "Freeze" la paralysie.

  • Fight : Se battre peut prendre différentes formes, que ce soit un conflit verbal au travail ou la confrontation avec une situation difficile. Cette option est généralement adoptée lorsque nous avons les ressources nécessaires et la confiance en soi.

  • Flight : Fuir est la réaction lorsque nous pensons ne pas avoir les ressources pour affronter la situation. Cela peut se manifester par une fuite physique ou mentale, en évitant la confrontation.

  • Freeze : Se taire, rester immobile, ou adopter une attitude de "faire le mort" est une réponse du cerveau lorsque ni le combat ni la fuite ne semblent possibles. Cette réaction est guidée par le cortex limbique, mettant en pause le cortex préfrontal.


Les symptômes du "Freeze" :

  • Contraction musculaire : Le corps se tend, comme figé.

  • Dissociation : On peut se sentir spectateur de la situation, détaché de son propre corps.


Réagir après le "Freeze" :

Il est crucial de reconstruire le lien entre l'esprit et le corps après avoir vécu une situation de "Freeze". Il existe deux états possibles : le choc intense du stress, pouvant conduire à un stress post-traumatique, ou la colère envers soi-même pour ne pas avoir réagi.


La Force du Silence :

Savoir se taire peut être une stratégie puissante. Les grands leaders et individus à succès pratiquent souvent la patience, laissant passer la tempête avant de réagir. Répondre au bon moment, avec réflexion, peut être plus efficace que de réagir impulsivement à chaque provocation.


Le Courage de Répondre :

Si les blocages persistent, il est nécessaire de reconnecter le corps à la sécurité. Une approche psychocorporelle peut aider à restaurer l'équilibre. Le courage réside dans l'action malgré le manque d'envie initiale.

Gestion du stress, Nyon


Conclusion :

Comprendre pourquoi nous nous taisons et adoptons parfois le "Freeze" est essentiel pour développer des stratégies d'adaptation.


Vous trouverez la version longue en podcast Youtube, Apple, spotify



 Si vous avez des questions ou des commentaires, n'hésitez pas à nous contacter.




7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page